Event

DEAD IN 1985 // MAXWELL FARRINGTON // PANDAPENDU
26
Fev
2022

DEAD IN 1985 // MAXWELL FARRINGTON // PANDAPENDU

// CLUBSTER#2 // La Grande Ourse se remet en mode club : public debout, bar près de la scène, trois exellents groupes du coin (dont deux projets qu’on a accueilli en résidence, donc on sait de quoi on parle…).

DEAD IN 1985

Rencontre entre un auteur entertainer qui serait né sur scène et un beatmaker qui serait né en studio. Dead in 1985, c’est l’union entre Capitaine Flam et le Cosby Show, ou quand John Carpenter flirte avec Carlos. Mélange épique et kitsch d’humour noir, pur produit des années 1980 à la sauce 2038, c’est le joyau du bon goût et de la subtilité à l’américaine mais avec des textes en Français, des thèmes universels et parfois engagés, et des productions électroniques soignées.
Dead in 1985, c’est la légèreté de l’esprit avec le poids des ans, les strasses du showbiz et le gris des hangars, l’ odeur délicieuse de la sueur dans le polyamide et le vent radioactif qui agite un mulet au coucher de soleil sur Miami Beach.

MAXWELL FARRINGTON

Débarqué sur le territoire français depuis plusieurs années, Maxwell pose sa patte de crooner nonchalant à Marseille, puis Toulouse avant de s’établir à Saint-Brieuc en Bretagne où il exerce la profession de cuisinier. Véritable couteau-suisse musical il est aussi à l’aise dans le rôle de compositeur, d’auteur que dans celui d’arrangeur et musarde dans sa carrière musicale comme on fait son marché, un cabas sous le bras et le nez au vent en quête de parfums appétissants

Insaisissable et pourtant identifiable entre mille, l’Australien préféré des Français signe avec ce premier album solo un disque totalement à son image entre pop rétro et ballades un brin décalées au charme délicatement british. Le premier album de Maxwell Farrington est sorti le 10 décembre 2021 chez Crème Brûlée Records, Beast Records et la Nef D Fous (CD, LP, digital. L’Autre Distribution)

Dans cette balade aromatico-musicale Maxwell Farrington multiplie les collaborations (avec le groupe noise Dewaere qui prépare actuellement son second album pour 2022) et accède à la reconnaissance nationale en compagnie du Superhomard avec qui il enregistre l’album plébiscité Once sorti en 2020.

Avec ce premier essai en solo, Maxwell entrouvre la porte de son univers de doux dingue croonant comme on émince avec délicatesse, susurrant comme on épice avec mesure, et pose sa voix sur un lit pop tous azimuts comme on hume un bon plat avec une cuillère en bois.

PANDAPENDU

Dans le tarot divinatoire, la carte du Pendu symbolise la résignation à devoir rester dans l’attente, et lâcher prise jusqu’à trouver une solution. Projet solo de Yann Ollivier (The Craftmen Club, Thomas Howard Memorial), PANDAPENDU voit le jour dans ce climat incertain où l’attente d’un retour au monde, était tant espéré.
Cet ovni musical est le fruit de la rencontre entre les compositions de Yann, la plume de Maxwell Farrington (Dewaere, Le SuperHomard) et la production d’Elouan Jégat (Skopitone Sisko). Parfois mélancoliques, mais toujours colorés et positives, les rythmiques font vibrer nos corps, pendant que les synthétiseurs pop s’entremêlent dans nos esprits, faisant penser parfois à Phoenix, Metronomy, Sébastien Tellier, Balthazar ou même Julien Doré.